Collectif de journalistes et photographes
Rechercher :
Accueil / Articles / Société

Plongée sonore avec les cataphiles de Paris

Publié le 14 avril 2014 par Clément Baudet | Société  
Sous Paris, plus de 280 kilomètres de galeries sont le terrain de jeu des cataphiles. Une communauté de passionnés, avec ses codes, ses histoires, qui descend régulièrement dans les carrières calcaires pour passer un moment à part sous la ville lumière...


À 20 mètres sous Paris, sous les égouts et le métro, d'anciennes carrières souterraines forment un vaste territoire invisible. Les bâtisseurs de Paris y extrayent de la pierre pour construire la capitale, jusqu'à ce qu'à la fin du 18e siècle ces espaces vides et oubliés en surface menacent les immeubles d'effondrements. Louis XVI créé alors l'inspection générale des carrières, et nomme à sa tête un architecte : Charles-Axel Guillaumot. 

Les galeries sont consolidées, et on y transfère les ossements du cimetière des saint innocents. Plus de 6 millions de dépouilles forment ainsi les catacombes de Paris. L'ossuaire officiel aménagé en musée en 1810 accueille chaque année plus de 300 000 touristes

Mais les catacombes ne concernent qu'une toute petite partie de ces carrières souterraines. Ce sont plus de 280 kilomètres de galeries sombres et humides, dont l'accès est interdit qui servent de terrain d'exploration à ceux et celles que l'on appelle par abus de langage, les cataphiles. Ils sont étudiants, instituteurs, artistes ou électriciens, une communauté de passionné-e-s, avec ses codes, ses histoires, qui descendent régulièrement dans ces carrières calcaires pour passer un moment à part sous la ville lumière. C'est l'amour de la pierre et le goût de l'aventure qui poussent ces initiés à descendre et descendre encore. Ils se retrouvent à « la Plage », au « Cellier », à « Byzance », de nombreuses salles souterraines aménagées. On y descend pour faire la fête, profiter du silence, ou passer la nuit en-dessous. Ces explorateurs s'approprient ces lieux comme un espace de liberté, un terrain de jeu et d'aventure, un lieu caché et rempli d'histoire(s) qu'ils investissent tout en cherchant à le préserver. 

Entre témoignages souterrains et descente initiatique, Sous Paris, la plage est un travelling sonore dans le ventre de la ville. On rampe, on se frotte parfois contre les parois entre l'écho et le souffle. On tend l'oreille. Une expérience sensorielle captée pendant douze heures passées sous terre. 

Un documentaire de Clément Baudet et Véronique Vila diffusé le 19 Février 2014 sur France Culture dans l'émission Sur les Docks.



Avec : 
Arnaud, Vincent, Chelva et Adrien, cataphiles,
Bacchus, cataphile depuis 1987, de père en fils depuis 1947,
Misti, peintre et cataphile,
Gaspard, photographe, cataphile,
H20, cataphile.
comments powered by Disqus

L'auteur : Clément Baudet


Clément Baudet Mes articles

Formation : Diplômé de Sciences Po Aix-en-Provence et du Master 2 "Journalisme politique à l'international"

Participation à : France Culture, France Culture Plus, Urbania, Rue89, Slate.fr, Owni.fr, Syntone.fr, Marianne

Médias : Radio, web et print
Bio : Culture & Société