Collectif de journalistes et photographes
Rechercher :
Accueil / Articles / Culture

Les Diables verts sortent de leur boîte

Publié le 02 juin 2011 par Camille Larbey | Culture  
​Le nouveau spectacle de Julien Derrouault, co-signé par la célèbre Marie-Claude Pietragalla.
Tout part d'un poème, « la Nuit des jeunes gens », écrit en 1960 par Louis Aragon. Ce soir, à Joinville, le danseur Julien Derouault prête sa voix et son corps pour interpréter ce texte, dans une mise en scène cosignée avec sa célèbre compagne Marie-Claude Pietragalla. Sur les planches de la scène Prévert, trois diables verts l'épaulent : David et Julien Enhco, deux frères jazzmen et le DJ d'electro hip-hop Malik Berki. Quatre diables au total, verts comme la couleur de l'absinthe, boisson chère aux poètes maudits. Les vers d'Aragon sont donc déclamés, dansés, mis en musique avec trompette, piano, violon et platines. Julien Derouault parle des Diables verts comme d'un« concert théâtralisé ». En résidence à Joinville, ce quartet est le fruit d'un projet longuement mûri par le danseur : « Cela faisait un moment que je voulais travailler sur scène avec des musiciens, mélanger les genres, danse, electro hip-hop et jazz », confie-il. Au-delà des mots Comme toute création de la Pietragalla Compagnie, fondée en 2004, ces diables-là cherchent à déboulonner la danse de son socle institutionnel. « Je veux emmener la danse dans des lieux improbables », explique Julien Derouault. Il décrypte aussi la passerelle entre sa discipline et les vers d'Aragon : « La danse et la poésie sont des arts qui ne proposent pas une vision définie, elles vont au-delà des mots. »Mais Julien Derouault ne veut surtout pas tomber dans l'intellectualisme. Il aime à rappeler qu'il danse pour l'hémisphère droit de notre cerveau, celui de l'imagination et des sentiments. Les Diables verts promettent un délicieux envoûtement, où corps, musique et poésie s'unissent le temps de quelques strophes.

Camille Larbey
Article publié dans Le Parisien, rubrique Val de Marne, le 23/12/2010
comments powered by Disqus

L'auteur : Camille Larbey


Camille Larbey Mes articles

Formation : Master d'Histoire, spécialisé dans le Cinéma allemand.

Participation à : Le Parisien, Metronews, Rue89, Technikart, L'Expansion, La Gazette Drouot, So Film, Le Nouvel Obs, Détours, The Drone, Gonzaï, StreetPress, Bien-dire, Vice, Social Media Club, Ithaac, Longueur d'Ondes, La Gazette de Berlin, Écoute, World Photo Report, Rockcover, Evous.fr, Smart.

Berlin, mise en scène. publié chez Espaces & Signes.


Médias : Presse écrite, WEB.

Bio : Cultures